Pensions : la reconnaissance des métiers pénibles avance

19 septembre 2016 à 12:36

 

Le Comité National des Pensions (CNP) a approuvé officiellement le rapport relatif à la reconnaissance de pénibilité en matière de pension

Les partenaires sociaux ont convenu de définir des critères de pénibilité précis, objectifs, contrôlables, mesurables et enregistrables qui permettent d'identifier les catégories professionnelles qui bénéficieront de modalités plus favorables en matière de pension.
 
4 catégories de critères
 
Pour rappel, la « Commission pénibilité » au sein du CNP avait pris acte des 4 catégories de critères définis dans le cadre des discussions relatives au secteur public :
 
-          Pénibilité des circonstances de travail en raison des contraintes physiques liées à l'environnement de travail ou en raison de charges physiques
-          Pénibilité de l'organisation du travail
-          Pénibilité en raison de risques de sécurité élevés
-          Pénibilité de nature mentale ou émotionnelle
 
La reconnaissance de pénibilité permettra une anticipation du départ à la retraite et/ou une valorisation du montant de la pension.
 
Prise en compte d’une maladie et d’un handicap
 
Aussi, les partenaires sociaux se sont accordés pour prendre en compte la situation des travailleurs souffrant d’un handicap ou d’une maladie grave.
 
 
Pour le Ministre des Pensions, Daniel BACQUELAINE : « A la suite de la validation du rapport par la « Commission pénibilité », c’est désormais le Comité National des Pensions qui donne son approbation. Il s’agit d’une étape encourageante dans la reconnaissance des fonctions pénibles en matière de pension. »

Photos

23 novembre 2017

Timeline Photos

Toutes les photos

20 novembre 2017

Conseil - 20.11.17

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet