You are here

«Bulldozer au grand coeur», «amoureux de sa commune», Jean Vanderbecken s'en est allé

A la une: 
Content: 

La nouvelle est tombée le 6 juin en soirée mais surtout le lendemain matin qu'elle a commencé à se répandre : Jean Vanderbecken, bourgmestre depuis décembre 2006 de Rixensart, est décédé à l'âge de 62 ans.

Les hommages se sont aussitôt succédé.

Jean-Paul Wahl, Président de la Fédération MR du Brabant wallon : « Jean Vanderbecken, c'était un caractère, une personnalité très volontaire. Je tiens à saluer l'homme, fidèle dans ses engagements, mais aussi le travail qu'il a mené ces dernières années à la tête de la commune de Rixensart. Il avait su apaiser les tensions de la vie politique de sa commune, œuvrer au développement de celle-ci et défendre les intérêts de ses concitoyens. Un grand Monsieur s’en va. Je présente à son épouse, ses enfants et tous les membres de sa famille mes plus profondes condoléances. »

Mathieu Michel, Président du Collège provincial : « Sa disparition laisse un vide immense dans sa Commune mais également en Brabant wallon. Sa personnalité souriante et déterminée auront rythmé de multiples rencontres lors desquelles j'ai pu apprécier son engagement profond et sincère au service des habitants de Rixensart. L'intérêt général et le sens du bien commun étaient ses moteurs. Chaque projet ou chaque idée qu'il avait étaient menés avec pragmatisme, intelligence et efficacité. Un Homme bon, généreux et sincère nous a quittés. Je pense à lui. Je pense également à ses proches et leur souhaite de trouver la force de poursuivre la route dans le réconfort d'avoir eu la chance de côtoyer un homme exceptionnel. »

Patricia Lebon, première échevine de Rixensart : « Il était amoureux de sa commune, toujours en exercice, dans l'action. Il a fait énormément de choses, notamment au niveau financier. Sa disparition ne peut que laisser un grand vide... »

Christophe Dister, bourgmestre de La Hulpe : « Je suis profondément attristé car j'ai partagé de bons moments avec lui. Nous sommes devenus bourgmestres en même temps et nous étions très proches. Jean était quelqu'un de vrai. Quand il parlait ou faisait quelque chose, c'était toujours franc et sans mauvais coup. Il ne mâchait pas ses mots. Parfois, ça criait. Il y a eu des moments plus durs mais il y avait une réelle complicité entre nous. C'était une personne attachante. »

Laurence Rotthier, bourgmestre de Lasne : « Son humour va me manquer. Je n'ai jamais eu autant de fous rires avec quelqu'un. Jean avait un humour incroyable... Je le connaissais depuis quatre ans et demi. Ca peut paraître peu mais c'est une personne qui prenait tant de place qu'il a partagé un long chemin dans ma vie. »

Du côté de la presse régionale, là aussi, il était difficile de ne pas rappeler les particularités du personnage. Deux exemple parmi d'autres.

Ainsi, Ariane Bilteryst, dans L'Avenir, le qualifie de « bulldozer au grand coeur » et pointe « le verbe haut, la carrure imposante, l'humour en bandoulière, Monsieur le bourgmestre excellait dans l'exercice de la rencontre avec ses concitoyens ».

Dans Le Soir, Jean-Philippe de Vogelaere rappelle que Jean Vanderbecken « était de tous les combats : RER, personnes âgées, logement public... Il voulait des solutions, aller vite, toujours entrepreneur dans l'âme ».

Ci-dessous, les liens vers les deux reportages de TV Com:

http://www.tvcom.be/video/info/politique/le-bourgmestre-de-rixensart-jea...

http://www.tvcom.be/video/info/politique/un_homme_droit_et_honnete_avec_...

 

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Le bourgmestre de Rixensart est décédé le 6 juin en soirée. Sa commune, ses concitoyens et tout le monde politique du Brabant wallon le regrettent déjà.

User login