You are here

PME sans frontières

A la une: 
Content: 

Le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale Willy Borsus propose une série de mesures pour encourager l’internationalisation des PME belges.
 
C’est un fait, les entreprises actives à l’international croissent plus vite en termes de chiffres d’affaires et d’emploi. Elles se montrent également plus innovantes et productives. Pourtant, un certain nombre d’études nous apprennent que seul un quart des PME est actif à l’international.
 
Pour Willy Borsus, « l’ouverture à de nouveaux marchés est primordiale pour la croissance de notre économie qui, rappelons-le, est axée sur l’exportation. »
 
Un plan en 6 axes :

 
Développer le repérage des performances belges à l’exportation.
 
Un groupe de travail, sera mis en place, en concertation avec les autorités et Ministres compétents, afin d’identifier les données utiles au repérage des PME belges en fonction de leurs performances à l’exportation. Ces données seront par ailleurs intégrées dans le Baromètre des PME et des Indépendants qui existe au SPF Economie.
 

Sensibiliser les PME aux avantages de l’internationalisation et aux instruments de soutien à l’exportation qui leur sont spécifiquement destinés.
 
Vers la fin de l’année, un roadshow sera organisé en collaboration avec le Ducroire à travers tout le pays pour faire connaître les instruments de soutien à l’exportation spécifiquement destinés aux PME
 

Mutualiser les moyens et compétences.
 
Grâce à la constitution de groupements d’intérêt économique (GIE) ou de groupements d’employeurs (GE), les plus petites entreprises auront la possibilité d’accéder plus facilement à de nouveaux marchés en mutualisant les moyens et les compétences pour faire face aux coûts plus élevés que représente l’export.
 
Inciter fiscalement les PME à s’internationaliser
 

Un projet d’incitant fiscal est à l’étude pour les PME qui décideraient d’employer un expert à l’exportation. L’intention serait d’octroyer à cet « expert sans frontières » une dispense partielle de versement du précompte professionnel pour une période maximale de 18 mois.
 
Simplifier l’accès des PME au brevet européen
 
Le coût de dépôt de brevet dit « unitaire » sera divisé par dix pour une protection décennale dans 26 Etats et les titulaires de ce brevet seront mieux protégés grâce à la création d’un système juridictionnel disposant d’une division locale à Bruxelles.

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Voici le plan de Willy Borsus pour renforcer les PME belges sur le marché international.
Facebook Picture: 

User login