You are here

Nivellement par le bas du CE1D

A la une: 
Content: 

Le Groupe MR constate comme les enseignants que les reproches faits au CEB peuvent aussi s'appliquer au CE1D  : l’épreuve n’est pas au niveau !

 

« Chaque année, nous dénonçons le niveau trop faible du CEB, qui envoie dans le secondaire des élèves qui n’ont pas les prérequis nécessaires pour poursuivre leur cursus. Alors, ne soyons pas étonnés qu’on aligne l’épreuve du CE1D sur le CEB pour éviter la catastrophe ! La question est : quel sera dès lors le niveau du CESS en fin de secondaire ? L’épreuve externe est un coup de sonde utile, mais si et seulement si, celle-ci n’est pas dévoyée… Il faut donc arrêter de se mentir de la sorte sur la qualité de notre enseignement et cesser de niveler par le bas pour rassurer quelques statisticiens. Écoutons les vrais acteurs de terrain que sont les enseignants et n’hésitons pas à revoir la procédure, si celle-ci a des lacunes», demande Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Si la Ministre de l’Éducation Marie-Martine Schyns (cdH) se dégage de toute responsabilité, argumentant que ce n’est pas son cabinet qui rédige les questionnaires, le MR tient à rappeler que le rôle du politique est de garantir que toutes les conditions soient réunies pour que les épreuves externes soumises aux élèves reflètent bel et bien le niveau exigé par le programme scolaire. Le cas échéant, la Ministre se doit de revoir la manière dont ceux-ci sont confectionnés.

 

La Députée MR Valérie De Bue interpellera par ailleurs la Ministre de l’Éducation en Commission mardi prochain.

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Les enseignants tirent la sonnette d’alarme ! La Ministre l’entendra-t-elle ?
Tags: 
Facebook Picture: 

User login