You are here

Le MR veut permettre aux agents de police d'être armés

A la une: 
Content: 

 "Le MR ne veut plus attendre", a indiqué mercredi le chef de groupe Denis Ducarme après l'assassinat d'un couple de policiers à Paris.

Coauteur de la proposition de loi avec le député Philippe Pivin, Denis Ducarme a écrit au président de la commission de l'Intérieur Brecht Vermeulen afin de demander que le texte des élus réformateurs fasse l'objet d'un traitement prioritaire. M. Pivin a pris contact avec Brech Vermeulen en ce sens aujourd'hui.

Actuellement, seuls les fonctionnaires de police peuvent être porteurs d'une arme, pas les 1.500 agents qui peuvent au mieux être munis d'un pepper spray. La proposition de loi autorise les agents à porter une arme à feu, une "arme de frappe droite" (matraque) ou un autre type d'arme non létale, moyennant une formation complémentaire. La proposition de loi a été déposée il y a plusieurs mois et la commission est dans l'attente de l'organisation d'auditions.

"Je demande que les auditions, le débat et les votes interviennent sans délai, sachant qu'un certain temps s'écoulera encore avant que les agents puissent être effectivement armés, vu que des formations complémentaires devront encore être organisées", a indiqué mercredi M. Ducarme. "Compte tenu de ce qui s'est passé à Paris, compte tenu de ce que nous savons, à savoir que les policiers constituent une cible déterminée pour l'Etat islamique, nous demandons que cette proposition soit la priorité numéro un en commission", justifie-t-il. Un couple de policiers a été assassiné lundi à Magnanville, non loin de Paris, par un individu qui a affirmé avoir fait allégeance à l'Etat islamique.

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Le Mouvement réformateur demande que sa proposition de loi visant à permettre aux agents de police d'être armés soit traitée sans délai en commission de l'Intérieur de la Chambre.
Facebook Picture: 

User login