Le 1er mai, une réussite made in BW

3 mai 2017 à 09:55

 

Le choix de Court-Saint-Etienne pour remplacer temporairement Jodoigne s'est avéré un choix judicieux. Le mérite en revient en grande partie aux équipes qui ont collaboré à la mise sur pied de l'événement.

"C'est un vrai plaisir d'accueillir le 1er mai du MR dans ce temple d'acier et de verre, construit en 1951 et témoin du passé industriel de Court-Saint-Etienne." Michael Goblet d'Alviella, le bourgmestre stéphanois, n'a pas caché sa joie, lundi, au moment de monter sur la scène du 1er mai du MR. Un événement qui, vu la destruction du hall Baudouin Ier de Jodoigne, a dû déménager... sans toutefois quitter le Brabant wallon.

On a donc retrouvé à l'organisation des équipes rodées (la section de Jodoigne a continué de se charger du barbecue) et d'autres tout aussi motivées (celle de Court-Saint-Etienne a assuré le service au bar).

Une solidarité que Jean-Paul Wahl, bourgmestre en titre de Jodoigne et Président de la Fédération MR du Brabant wallon, s'est fait un devoir de pointer avec humour quelques instants après la prise de parole de son homologue de Court-Saint-Etienne : "Nous allons faire un jumelage!". Et de se faire plus sérieux en soulignant "le travail colossal qui a été réalisé".

Mais pas de quoi faire oublier les racines de ce 1er mai du MR. Ce que Jean-Paul Wahl n'a pas omis de rappeler : "Je peux vous le promettre : l'année prochaine, nous pourrons à nouveau vous accueillir toutes et tous à Jodoigne. Mais d'ici là, cher Michael, mille mercis de nous recevoir aussi gentiment dans ce lieu chargé de symboles."

 

Photos

22 novembre 2017

Timeline Photos

Toutes les photos

20 novembre 2017

Conseil - 20.11.17

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet